Le GNR (gazole non routier) est un carburant issu du raffinage du pétrole. De couleur rouge, il ressemble au fioul mais il ne faut pas les confondre, beaucoup de différences les séparent. Entre autres, la conservation du GNR et du fioul divergent fortement puisque le premier ne peut être stocké que pendant 6 à 9 mois contre plusieurs années pour le fioul domestique. Les caractéristiques du GNR imposent de le conserver dans certains types de cuves propres à le maintenir en bon état pendant sa durée de stockage.

Quelles sont les différences entre le GNR et le fioul domestique ?

L’utilisation

La différence fondamentale entre ces deux produits pétroliers est leur utilisation. Le GNR sert de carburant aux véhicules non routiers  :

bateaux, tracteurs, locomotives, etc.

Le fioul domestique quant à lui sert de combustible de chauffage ou alimente certains moteurs fixes comme les groupes électrogènes. Avant le 1er août 2011, le fioul était utilisé pour les véhicules non routiers.

La composition

La composition est également différente, le GNR étant conçu pour être moins polluant avec moins de souffre que le fioul.

Néanmoins, malgré des émissions nocives plus importantes que le GNR, le fioul domestique offre une meilleure résistance au froid d’une part, et une conservation plus longue d’autre part. Cette différence est due à la teneur du GNR en EMAG, un composant hydrophile qui favorise l’apparition de bactéries et l’oxydation.

Quelle cuve pour stocker le GNR ?

Il faut se montrer particulièrement vigilant sur les conditions de stockage du GNR afin d’éviter qu’il ne s’altère et abîme les moteurs. Le GNR doit être protégé contre de la condensation.

Parmi les précautions à prendre pour le stockage du GNR ; il y a le fait de préférer les petites cuves d’une contenance de 5000 ou 6000 litres, ceci afin toujours de fuir la condensation que pourrait engendrer un trop grand volume d’air.

Évitez de placer la cuve en plein air, privilégiez un endroit fermé ou un abri pour éviter les intempéries et les variations de température, propices à la condensation.

Enfin, faites vérifier l’état de votre cuve régulièrement, au minimum tous les 5 ans et nettoyez-la tous les 8 ans. Il ne faut pas laisser les sédiments s’accumuler et détériorer votre carburant.

About Author

OFSA