Si vous vivez dans une maison avec un jardin, ou à la campagne, il se peut que vous soyez victimes d’invasions de frelons asiatiques. Depuis 2004 en effet, cette espèce a été repérée en France et cause de la gêne aux habitants. Ils peuvent se révéler dangereux pour vos abeilles si vous en possédez, prenez donc vos précautions pour vous en protéger.

Cet article vous explique comment les reconnaître et s’en débarrasser. 

Reconnaître un frelon asiatique

Vous avez repéré un insecte dans votre jardin, vous savez que ce n’est pas une guêpe mais vous n’arrivez pas à l’identifier avec précision ? Frelon européen ou asiatique, comment le savoir ? Voici quelques indices qui peuvent vous aider à déterminer de quel insecte il s’agit. Vous pourrez ainsi envisager de vous en débarrasser en élaborant un piège pour frelon asiatique.

La première différence se situe au niveau de sa taille, elle n’est certes pas énorme mais cela peut déjà vous mettre sur la voie. Le frelon européen est généralement plus grand que l’asiatique puisqu’il mesure entre 2 et 4 cm tandis que le frelon asiatique mesure de 2 à 3 cm.

La deuxième différence, plus significative, se situe au niveau de la couleur. Le frelon européen a un abdomen jaune avec des traits noirs fins et des pattes brunes. Il ressemble à une grosse guêpe. Le frelon asiatique quant à lui se reconnaît à un thorax noir et marron. Son abdomen est cerclé d’un anneau orange et ses pattes sont jaunes

Enfin, vous pouvez analyser l’emplacement de son nid pour tenter de le distinguer. Le frelon européen construit son nid à l’obscurité. Il peut en effet s’installer dans un grenier, un tronc d’arbre ou même une cave. Son nid comporte une ouverture de 10 cm en bas.

Le nid du frelon asiatique est érigé en pleine lumière. Vous le reconnaîtrez à ses écailles concentriques et à son ouverture d’environ 4 cm en bas ou sur le côté. Vous le trouverez en général sur la cime d’un arbre. 

Qu’est-ce qui attire le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique ne s’installe pas dans un endroit par hasard. Comme le reste des insectes, il recherche les lieux où il pourra se nourrir, se développer et se reproduire. L’un des éléments centraux dont a besoin le frelon et qui constitue un critère central de son choix d’installation est un point d’eau à proximité de son nid. Les maisons avec piscine, bassin ou fontaine sont donc pour lui un lieu privilégié. Il a également besoin de nectar de fleurs, d’arbres, ce qui explique que les maisons avec jardins puissent se retrouver un lieu de rassemblement des frelons asiatiques. 

Enfin, le frelon est particulièrement friand d’abeilles dont il se nourrit. 

Pour résumer : eau, fleurs, ruches sont des appâts qui attirent le frelon asiatique et le poussent à y bâtir sa colonie.  

Qu'est ce que faire si j’ai des frelons asiatiques chez moi ?

Le frelon asiatique est-il dangereux ?

Pour l’homme, le frelon asiatique n’est pas spécialement dangereux. Attention tout de même si vous êtes en mauvaise santé ou allergique, sa piqûre peut dans certains cas entraîner de graves conséquences, parfois même jusqu’à la mort. 

Mis à part ces cas, une piqûre de frelon asiatique a plus ou moins les mêmes effets que celle d’une guêpe, à savoir une sensation douloureuse et un gonflement, mais rien de grave.

Le frelon asiatique se caractérise par un comportement très agressif. Si vous ne voulez pas risquer de vous faire piquer, mieux vaut garder une certaine distance avec leur nid. Sachez également que plus son nid est grand, plus le périmètre de sécurité à respecter s’élargit. Il attaque souvent en groupe et contrairement et peut rester en vol stationnaire plus longtemps que le frelon européen. 

Le frelon asiatique est particulièrement dangereux pour les abeilles. C’est un prédateur pour ces dernières dont il se nourrit. Si vous possédez des ruches sur votre propriété il est très important de ne pas laisser les frelons asiatiques s’en approcher au risque de subir de grosses pertes. 

Comment se débarrasser des frelons asiatiques ?

Si des frelons asiatiques ont décidé d’élire domicile dans votre jardin, vous pouvez les éliminer de plusieurs manières.

Avant tout, il faut repérer leur emplacement. Pour ce faire, observez-les (en gardant une distance de sécurité), suivez-leur déplacement jusqu’au retour à leur nid. Vous les trouverez sûrement à la cime d’un arbre.

La meilleure période pour les détruire est l’été, au mois de juillet pendant leur cycle de reproduction, les femelles fondatrices ne peuvent plus s’installer, c’est l’occasion de les éliminer et ne pas laisser les larves évoluer. 

Le moyen le plus efficace est sûrement d’utiliser une perche télescopique à l’aide de laquelle vous pourrez injecter l’insecticide dans le nid.

Vous pouvez aussi bricoler des pièges à partir de bouteilles en plastique (tuto disponible sur le net).

Si vous avez peur de vous faire piquer, vous pouvez contacter des professionnels qui se déplaceront chez vous pour vous débarrasser des frelons et de leurs nids. 

Les frelons asiatique peuvent se révéler particulièrement nuisibles s’ils s’installent chez vous, voire dangereux, donc chercher à les éliminer est légitime. Néanmoins, les frelons européens ne représentent pas un danger pour vous, donc inutile de les exterminer. De plus, ces derniers peuvent contribuer à ralentir le développement des frelons asiatiques. 

About Author

OFSA