Matériaux courants pour la couverture de toit

Matériaux courants pour la couverture de toit

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour couvrir le toit. La liste suivante donne un aperçu des plus courants dans notre pays :

Tuiles et pierres pour toitures

Les tuiles peuvent être fabriquées à partir de sable, de ciment, d’eau et de pigments colorés à un coût relativement faible. La diversité des couleurs ainsi obtenues et le faible prix expliquent la popularité de ces matériaux de couverture. Cependant, avec le temps, les tuiles ont tendance à s’effriter et à se couvrir de mousse plus facilement que les tuiles.

Les tuiles sont fabriquées à partir d’argile, également dans différentes couleurs. La matière première et le mode de fabrication rendent les tuiles extrêmement résistantes aux intempéries et durables. C’est pourquoi elles sont un peu plus chères que les tuiles.

L’ardoise pour la toiture

Malgré le fait que l’ardoise n’existe qu’en quelques nuances de couleur, elle est souvent utilisée pour couvrir les toits. La raison en est que l’ardoise s’adapte sans problème aux formes de toitures les plus exigeantes. Comme l’ardoise est un matériau assez sombre, elle se réchauffe sous l’effet du rayonnement solaire. Vous cherchez un artisan couvreur du 92 ? Rendez-vous sur lecouvreur92.fr ! En hiver, cela se traduit par des économies de chauffage. Toutefois, en été, il fait également chaud sous le toit en ardoise. L’ardoise peut être recouverte de différentes manières, plus la couverture est simple, moins elle coûte cher.

Couverture métallique pour le toit

Il est également possible de couvrir les toits avec des métaux comme le cuivre, l’aluminium, des composés métalliques comme le zinc-titane et des tôles d’acier galvanisé – souvent sous forme de tôles trapézoïdales. Il est encore rare de voir de telles couvertures métalliques, si tant est qu’elles soient utilisées pour la construction de lucarnes, de maisons ou de toits nains. Mais la tendance semble s’inverser, car de plus en plus de maîtres d’ouvrage apprécient les avantages du zinc-titane : Il est facile à travailler et ne nécessite pratiquement pas d’entretien grâce à sa résistance naturelle à la corrosion, inhérente au matériau.

Couverture en chaume

Le roseau pour la couverture de toit est particulièrement apprécié dans le nord de l’Allemagne (côte de la mer Baltique, côte de la mer du Nord). La couverture de toit en chaume présente des avantages et des inconvénients : Le toit de chaume a une durée de vie typique de 30 à 40 ans maximum et doit alors être renouvelé. Ses propriétés d’isolation thermique peuvent être considérées comme bonnes. Seule une couche de chaume plus épaisse permet d’obtenir des valeurs d’isolation plus élevées. Intéressé par la couverture dans le 93, rendez-vous sur lecouvreur93.fr ! En été, le toit de chaume procure une fraîcheur agréable dans la maison, de sorte que l’on n’a pas besoin de climatisation supplémentaire. Le seul inconvénient est le prix relativement élevé du matériau et du toit lui-même.

Autres matériaux de couverture

Pour être complet, il convient de mentionner ici le carton bitumé, les bardeaux bitumineux et les bardeaux de bois, qui sont également, bien que plus rarement, pour couvrir les toits.

Source : energie-experten.org

Articles Similaires

Comment trouver ou engager un bon plombier en 2022

Comment trouver ou engager un bon plombier en 2022

L’énergie solaire et l’énergie éolienne de moins en moins chères

L’énergie solaire et l’énergie éolienne de moins en moins chères

Les gestes utiles à faire face à une fuite d’eau

Les gestes utiles à faire face à une fuite d’eau

Les avantages d’un bardage métallique pour un ravalement de façade

Les avantages d’un bardage métallique pour un ravalement de façade