La loi de 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte entend faire passer le pays d’une situation énergétique à une autre. Cela implique donc un changement majeur au sein de l’Hexagone, un changement concernant les pouvoirs publics mais également les entreprises et les citoyens. Il s’agit pour tous de passer d’un mode de consommation et de production d’énergie basé sur des ressources non renouvelables à un modèle basé sur l’utilisation des énergies vertes.

Quels sont les enjeux de la transition énergétique ? Quels sont les objectifs de la loi de 2015 ? Nous vous donnons les éléments pour mieux le comprendre.

Transition énergétique : qu’est-ce que cela signifie ?

Actuellement, le mix énergétique français est majoritairement composé d’énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz…) et nucléaires. La transition énergétique consiste à passer de ces énergies limitées aux énergies renouvelables comme le solaire, l’éolien, l’hydroélectrique, le géothermique… Cela pour la totalité (ou presque) des activités, qu’il s’agisse de l’éclairage, de l’industrie, des transports, du chauffage, etc.

Les citoyens sont aussi concernés par cette transition, la loi les incite en effet à réduire leur consommation énergétique. En procédant à un bilan énergétique, ils peuvent constater les déperditions d’énergie afin de rénover leur logement et atteindre une meilleure efficacité énergétique.

Les enjeux de la transition énergétique

La loi de transition énergétique ne se limite pas au mode de production de l’énergie et sa consommation, elle intègre aussi un volet social et une transition comportementale. Ceci car ce nouveau système énergétique devra faire face à plusieurs enjeux :

  • Les énergies fossiles qui sont de plus en plus rares.
  • L’augmentation des factures pour les particuliers et les entreprises.
  • L’obligation de réduire les émissions de gaz à effets de serre.

Les enjeux sont donc économiques, sociaux et environnementaux. La France devra acquérir une indépendance énergétique, tout en garantissant des coûts moins élevées aux industries et aux ménages, et en agissant en conformité avec le respect de l’écologie.

Transition énergétique : enjeux et objectifs

Les objectifs de la loi de 2015

La loi relative à la transition énergétique définit de nombreux objectifs, à court, à moyen et à long terme. Voici les principaux objectifs qu’elle fixe :

  • Diminuer les émissions de gaz à effets de serre de 40 % en 2030 et les diviser par 4 en 2050 (en comptant à partir de 1990).
  • Baisser la consommation énergétique finale de 50% en 2050 (en prenant pour référence 2012).
  • Augmenter à 32 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale en 2030 et à 40 % dans la production d’électricité.
  • Réduire la part du nucléaire à 50 % de production d’électricité d’ici 2025.

Ces objectifs ont été fixés pour tous, particuliers, entreprises et administrations. La loi du 17 août 2015 est une loi d’action et de mobilisation, ce qui signifie qu’elle engage le pays dans son ensemble.

La transition énergétique, prévu depuis 8 ans maintenant, se voit remise à l’ordre du jour par le conflit en Ukraine. Cependant, les pénuries de pétrole, de gaz, les centrales nucléaires fermées, démontrent que la France n’est pas encore prête et que les objectifs étaient peut-être trop (précipités) ambitieux. 

About Author

OFSA