La guerre en Ukraine et la hausse spectaculaire des prix de l’électricité interrogent sur le devenir énergétique de la France. Parmi les raisons de ces hausses de prix, il y a le fait que le parc nucléaire français tourne en sous-régime avec 29 réacteurs à l’arrêt sur 56.

Sans ajouter l’Allemagne qui finalement risque de ne pas fournir d’électricité à la France cet hiver contrairement aux annonces qui avaient été faites. Une situation vraiment critique pour l’Hexagone qui s’apprête à affronter un hiver des plus rudes.

Dans un tel contexte, le photovoltaïque apparaît comme une (partie de la) solution à la crise énergétique.

Quelle est la situation énergétique en France ?

Depuis 2016, la disponibilité du parc nucléaire affiche une baisse constante. Cet été, il a atteint 40 % de disponibilité, contre près de 80 % en temps normal. Plus de la moitié des réacteurs sont à l’arrêt. Il semblerait bien que dans sa course à l’énergie verte, l’État a mis la charrue avant les bœufs.

En temps normal, la France exporte de l’électricité en été et en importe en hiver. Seulement voilà, cela s’annonce compliqué pour cet hiver étant donné que les pays européens subissent tous cette même crise énergétique, conséquence des sanctions de l’UE envers la Russie.

De son côté EDF annonce que 5 réacteurs redémarreront plus tard que prévus (176 jours de retard), et que certaines centrales ne seront actives qu’à partir de novembre, décembre et janvier. Le nucléaire devrait revenir à son niveau normal qu’à partir de 2024-2025.

Comment combler ce déficit ? Il faudra compléter avec l’hydraulique, l’énergie renouvelable, le gaz, et le charbon. Sans oublier l’importation qui, comme nous l’avons dit, sera plus compliquée cette année.

Les panneaux solaires photovoltaïques : une solution de compensation énergétique

Photovoltaïque pour pallier la crise énergétique

L’énergie solaire est certainement l’énergie renouvelable qui sera la plus sollicitée dans un avenir proche. Plusieurs raisons concourent à cela. D’un point de vue politique et réglementaire, les panneaux solaires sont plus faciles à installer chez des particuliers que des parcs éoliens. Non seulement ces derniers ont mauvaise réputation, mais ils sont en plus souvent attaqués en justice.

Les panneaux photovoltaiques peuvent être posés par une entreprise comme Ilyos dans des endroits très variés : toiture, hangar, parking, ombrière, entrepôt, à même le sol ou sur l’eau.

L’État a des objectifs à atteindre en vertu des buts fixés par l’UE relatifs à la réduction des émissions de carbone. Il privilégiera donc sûrement l’énergie solaire aux autres formes d’énergies dites vertes, qui sont pour le moment moins intéressantes pour des raisons diverses.

D’ailleurs, des aides ont été mises en place pour les personnes qui décident d’installer des panneaux photovoltaïques. Une prime à l’autoconsommation de 2600 € leur est ainsi attribuée. Ils bénéficient également du rachat du surplus d’électricité non consommée, et d’un tarif de rachat garanti durant 10 ans.

En conclusion

Pour les particuliers, l’installation de panneaux photovoltaïques est une solution d’optimisation de leur habitation et un pas vers l’indépendance énergétique. Pour les entreprises, c’est un moyen de réaliser des économies d’énergie et de mieux gérer leurs besoins en ces temps de crise énergétique.

About Author

OFSA