Depuis le Covid-19 le télétravail est devenu la norme pour beaucoup d’entreprises. Malgré cela, beaucoup d’employés ne sont pas conscients des risques encourus à travailler dans de mauvaises conditions chez eux. Dans cet article nous verrons pourquoi l’ergonomie en télétravail est importante et les risques liés à une mauvaise ergonomie.

Que signifie ergonomie ?

Quand on parle d’ergonomie au travail, on vise par ce terme l’aménagement de l’environnement de travail afin faciliter la concentration et la productivité. Au-delà de la productivité, l’ergonomie concerne l’évitement de maux dus au travail tels que les troubles musculo-squelettiques ou ou les risques psychosociaux.

En adaptant son environnement de travail, on cherche à assurer sa sécurité et son bien-être, à travers une organisation plus ergonomique. C’est donc en grande partie de la prévention, de protéger sa santé en éliminant les facteurs de risques.

Justement, quels sont les risques que présente le télétravail ?

Les risques d’une mauvaise ergonomie

Une mauvaise ergonomie en télétravail peut être à l’origine de troubles musculo-squelettiques et de risques psychosociaux.

Les TMS ont pour origine un déséquilibre entre les capacités physiques de l’employé et les contraintes que son corps subit. Beaucoup de TMS sont causés ou aggravés par une activité professionnelle et sont inscrites au tableau des maladies professionnelles.

Les TMS qui surviennent le plus fréquemment sont les cervicalgies, le syndrome du canal carpien au poignet, les lombalgies, le syndrome de la coiffe des rotateurs à l’épaule et l’épicondylite.

Les deux facteurs reconnus par l’assurance maladie sont d’ordre biomécaniques et environnementaux. Les premiers concernent les mouvements, les forces exercées ou subies par le corps ; les seconds sont liés à l’environnement du travail.

C’est par une bonne ergonomie que l’on peut agir positivement sur les deux facteurs.

Les risques psychosociaux sont les risques pour la santé physique et mentale des employés : stress, manque de moyens, isolement, mauvaise gestion du temps, etc.

Ces RPS peuvent causer des dépressions, des maladies cardio-vasculaires, des troubles du sommeil, etc.

Quelques conseils pour une bonne ergonomie

En télétravail, il est essentiel d’adopter de bonnes habitudes, pour d’une part être productif et, d’autre part, préserver sa santé des risques évoqués ci-dessus.

Ainsi, parmi ces habitudes il y a le fait de choisir un environnement de travail propice à la concentration : choisissez l’endroit le plus calme de votre domicile, un endroit qui soit bien éclairé (de préférence par la lumière du jour) et assez isolé afin de vous faire oublier.

Il faut également adopter une posture adéquate : se tenir droit, relâcher les épaules, écran placé à hauteur des yeux et à minimum un bras de distance, clavier à hauteur des coudes, cuisses parallèles au sol, pieds posés au sol. L’idéal est bien sûr de s’équiper d’un bureau, d’un siège ajustable, d’utiliser une souris ergonomique, un repose-pieds etc.

Il ne faut pas non plus oublier les temps de pause : reposer ses yeux, s’étirer, marcher un peu, etc.

Il faut également rester en contact avec ses collègues, séparer le cadre professionnel du cadre familial, planifier sa journée, etc.

En bref, une bonne ergonomie en télétravail aide à devenir plus productif tout en préservant sa santé des risques liés à ce type de travail.

About Author

OFSA