Si votre toit est en mauvais état, cela signifie qu’il est temps de changer la couverture de votre toiture. Cette dernière est là pour assurer une partie de l’étanchéité de votre habitat en plus de lui apporter une touche esthétique. Bien que la rénovation de toitures peut avoir un coût onéreux, cette démarche est indispensable pour pallier les problèmes d’isolation et d’infiltration d’eau. Mais connaissez-vous vraiment quels sont les facteurs impactant la durée de vie d’une toiture ? Comment éviter qu’une couverture vieillisse trop vite ? Découvrez ce qu’il faut savoir sur la longévité des toits

L’importance des couvertures de toitures

La couverture de toiture a pour rôle de protéger le bâti des intempéries. Elle est un élément du toit et doit être assez solide pour durer dans le temps et conserver ses propriétés face à des conditions climatiques parfois difficiles. Ce sont les entreprises de couverture qui se chargent de l’installation de ce composant. 

Par exemple, en faisant appel à un couvreur à Samois-sur-Seine, il est possible d’améliorer l’étanchéité de son toit qu’il soit en ardoise, en tuile plate ou même mécanique. Par ailleurs, ce type de revêtement facilite le ruissellement des eaux et contribue à l’isolation thermique de l’habitat. Ainsi, il est d’une importance capitale pour assurer un confort de vie aux habitants d’une maison. 

La longévité des différents matériaux de couverture 

Concernant la durée de vie des couvertures, celle-ci varie en fonction du matériau utilisé, mais pas seulement. En effet, la pose du matériau et sa qualité ont aussi toute leur importance ainsi que l’entretien du revêtement. Voici la durée des couvertures de toit en fonction de leur type : 

  • Les tuiles en terre cuite qui ont une longévité qui oscille entre 30 et 100 ans,
  • Les tuiles en béton qui durent environ 50 années,
  • Les tuiles composites recyclées qui durent 25 ans,
  • Les tuiles en ardoise naturelle qui peuvent durer jusqu’à 100 ans contre 50 ans pour celles en ardoise synthétique,
  • Les panneaux de tuiles métalliques ont une longévité qui avoisine les 50 ans,
  • Les toitures en shingle peuvent durer 25 ans,
  • Les toitures en fibrociment ont une durée de vie de 30 ans,
  • Les toitures en zinc durent environ 110 ans. 
Durée de vie pour la couverture .

Comment maximiser la pérennité de son toit ? 

Pour commencer, sachez que la pérennité de votre toit est étroitement liée à la durée de vie de la charpente la soutenant. Ainsi, la détérioration de l’un engendre celle de l’autre. L’un des meilleurs moyens de conserver la durabilité de sa toiture est d’en prendre soin en lui conférant un entretien régulier et surtout préventif. De plus, il faut veiller à ce qu’elle soit nettoyée et contrôlée dans le but d’éviter la stagnation d’eau qui pourrait abîmer son étanchéité. 

Outre ces préventions, il est essentiel de démousser la couverture pour pallier les problèmes de gel de matériaux ou encore d’augmentation de la capillarité causés par la mousse et les végétaux. Vous pouvez aussi protéger votre toit des nuisibles en faisant installer un système anti-nuisible. Tous ces moyens vous permettront de préserver la couverture de toit des dégradations.

En résumé, la durée de vie d’une couverture dépend de plusieurs paramètres. Parmi eux, le choix des matériaux, la qualité d’installation, et l’entretien accordé à la toiture. À vous de prendre les devants afin de garantir à votre habitat un bon revêtement qui résistera face au temps. 

About Author

OFSA