accueil | vous êtes ici : l'observatoire / Présentation

Définition et composantes de l’OFSA

L’Observatoire de la Flore Sud-Atlantique (OFSA) est un dispositif public et collaboratif dédié à la connaissance de la biodiversité végétale de la grande région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes.

Il vise à rassembler, gérer, valider et diffuser toutes les informations sur la biodiversité végétale et fongique (flore vasculaire, mousses, algues, lichens, champignons et habitats naturels) produites par le réseau naturaliste sur la grande région.

Il est développé et géré par le Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique (CBNSA), établissement public au statut de syndicat mixte agréé en 2008 par le Ministère de l’Ecologie en Aquitaine (hors massif pyrénéen) et Poitou-Charentes et bénéficiant du soutien de nombreux partenaires financiers.

L’Observatoire est géré en partenariat avec :

L’Observatoire est globalement articulé autour de 3 composantes fonctionnelles :

  • recueil de données à travers plusieurs sources de données : le réseau naturaliste, les inventaires conduits par les botanistes du CBN Sud-Atlantique et l’exploitation des ressources documentaires et des herbiers ;

  • gestion et validation des données, à travers le système d’information dédié à l’Observatoire que constitue la base de données interrégionale en ligne ;

  • analyse et diffusion des connaissances à travers diverses productions de synthèses, d’indicateurs d’état et de suivi global de la biodiversité végétale, ou encore de référentiels divers (listes rouges d’espèces menacées, listes d’espèces exotiques, etc.).

Le site internet de l’Observatoire constitue le portail d’accès à différentes informations, référentiels, méthodes et outils, et en particulier à son système d’information.

Les composantes fonctionnelles de l’OFSA
Les 3 composantes fonctionnelles de l’OFSA


Objectifs et finalités de l’OFSA

L’ultime finalité de l’Observatoire est de disposer du socle fondamental de connaissances permettant d’orienter les actions de préservation de la richesse biologique de l’ensemble du territoire, et en particulier de ses enjeux patrimoniaux les plus forts.

Une connaissance précise et homogène de la biodiversité végétale d’un territoire est en effet le préalable à la mise en œuvre de toute action de conservation.

Plus directement, la mise en place de cet observatoire permet l’exercice d’une des principales missions de service public des Conservatoires botaniques nationaux : « la connaissance de l’état et de l'évolution, appréciés selon des méthodes scientifiques, de la flore sauvage et des habitats naturels et semi-naturels », en application de l’art. D416-1 du Code de l’Environnement.

Il a en outre vocation à permettre « l’élaboration et la mise en œuvre de l’inventaire du patrimoine naturel » ainsi qu’à « assurer l’accès aux données recueillies », dans les conditions prévues par les textes de loi, conformément aux missions assignées aux Conservatoires botaniques nationaux (art. L414-10 du Code de l’Environnement).

Enfin, l’Observatoire permet de nourrir l’ensemble des missions assignées aux Conservatoires botaniques nationaux, relatives à la conservation des éléments rares et menacés de la flore sauvage et des habitats naturels, à l’appui à la mise en œuvre des politiques publiques par l’Etat, les collectivités territoriales et diverses structures, et à l’information et la sensibilisation du public.


Lien avec d’autres dispositifs d’observation du patrimoine naturel

Le CBN Sud-Atlantique est intégré au réseau des Conservatoires botaniques nationaux représenté au niveau national par la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux (FCBN). L’Observatoire, à travers son système d’information notamment, est relié au système national d’information en cours de constitution par la FCBN.

L’ensemble des méthodologies et référentiels associés à l’Observatoire sont ainsi harmonisés selon des bases et formats communs entre les différentes régions, afin de permettre la valorisation des informations au niveau national, et en retour, d’appréhender les enjeux locaux et le niveau de responsabilité patrimoniale à la lumière d’une connaissance plus globale.

L’Observatoire est en outre relié à diverses démarches publiques départementales, régionales, nationales et internationales visant au partage et à l’amélioration des connaissances sur le patrimoine naturel, notamment : Il a notamment vocation à constituer sur le territoire sud-atlantique, le pôle « Flore et Végétations-habitats » du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP), dispositif de structuration et de mutualisation des connaissances sur la biodiversité, porté par le Ministère de l’Ecologie. En Aquitaine, l'Observatoire sur la Flore Sud-Atlantique constitue d'ores et déjà la plateforme thématique régionale du SINP sur la flore.
Le SINP est lui-même raccordé au GBIF (Global Biodiversity Information Facility), projet scientifique international visant à connecter les informations sur la biodiversité.

Au titre de ses missions de service public, et conformément à la convention cadre de partenariat N°2012-SINP-01 pour la « mise en œuvre de l’inventaire du patrimoine naturel » liant le Ministère de l’Ecologie, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) et la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux (FCBN), l’Observatoire vise également à nourrir l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) géré par le MNHN, via la FCBN pour le volet flore. Les données collectées à travers l’Observatoire et rassemblées dans son système d’information ont donc vocation à être intégrées au système d’information national de l’INPN accessible sur : http://inpn.mnhn.fr/

Les composantes fonctionnelles de l’OFSA

Contacts :
  • Pour les informations relatives à l’OFSA
    Grégory Caze
    Directeur scientifique

    Tél. : 05 57 76 18 07
  • Pour contacter les référents départementaux et régionaux (PDF)



   © 2017 CBNSA
  mentions légales | contactez-nous :
plan du site
haut de la page